De l'art d'ouvrir une boîte

Publié le par Mamzelle Snouc

Étant à la fois une snouc et une geek, j'éprouve une très forte attraction envers tout ce qui est technologique.
Par exemple, ce blog m'excite presqu'autant pour toutes les bêtises et doubles sens que je peux coller en
liens (presque) cachés que pour le contenu, qui est quand même drôlement important.

De la même façon, lorsque j'appréhende un nouvel appareil informatique, je le tripatouille  à la va-vite comme une geek, mais mon côté snouc reprend le dessus : je lis la notice.
Diantre, ce n'est pas si dur ! Il faut croire que si. La plupart des personnes de mon entourage m'appelle pour programmer magnétos, téléphone portable, ordi, appareils de mesures médicaux parce que ça dit "erreur". Et là, c'est le drame. Pas de bras, plus de chocolat. Moi, j'arrive et j'ouvre le mode d'emploi, rayon :
que faut il faire si... et je trouve.

C'est pourquoi je lis toujours le papier incompréhensible et super plié en 25 au fin fond des grosses boîtes; je trouve quasiment toujours des petites détails qui me font gagner du temps. [Genre : éteindre l'appareil à trois reprises en gardant le bouton On appuyé pour le rebooter: Free friends, bonjour !]

C'est vrai que j'ai aussi une relation particulière avec le technologique et le technique. J'arrive très souvent à débuguer n'importe quoi en me fiant à mon intuition.
Bon, sauf le lavabo de mes parents qui continue à ne pas vouloir se vider correctement, mais hé oh ! je suis pas plombier !

C'est ainsi que je suis devenue la Mc Guyver du dépannage. Ma spécialité ? Les montres qui arrêtent pas de sonner, et qui en plus sont jamais à l'heure, et qui en plus ont plein de boutons partout parce-que-le-propriétaire-voulait-crâner-avec-un-chronographe !

Moi, de toute façon, je ne porte plus de montre depuis 15 ans, à quoi ça sert ? Tu as l'heure gratuitement n'importe où !

Publié dans snouc-ittude

Commenter cet article